POURQUOI LES AGRICULTEURS NE SONT-ILS PAS TOUS BIO?

Maison de quartier Sous-Gare Av Dapples 50 - Lausanne 19 h - 22 h

Au-delà des labels, quels choix, quels enjeux pour les paysan-nes ?

Les Jardins d’Ouchy - l’association d’agriculture contractuelle de proximité du quartier sous-gare organise cette soirée pour les citoyens-mangeurs qui se posent de nombreuses questions face à la complexité du monde agricole.

Intervenant: Pascal Olivier responsable de l’antenne romande de bio-CH

19h: soupe prix libre / 20h: Présentation 30 min et discussion

Il ne s'agira pas d'amener des réponses toutes faite mais bien de questionner les choix et limites qui sont donnés aux paysan-ne-s qui sont nombreux-ses à s'être posé la question d'une reconversion.
Dans un monde globalisé, acheter chez le producteur local est déjà une démarche de durabilité, ce qui n'est pas le cas si l'on achète du bio hors saison ou qui a fait des km.
En Suisse, de nombreux producteurs/trices cultivent en respectant des normes très strictes sans pour autant être labellisé bio. Certains produits nécessitent davantage de traitement d'autres pas. etc.

Autant de questions qui pourront être éclaircies lors de cette joyeuse soirée !

Nous aborderons :
- Les différentes modes de production en Suisse et leurs différences (accessible aux non spécialistes)
- Les chiffres de la production biologique et conventionnelle
- Les contraintes de l’agriculture non biologiques (qui freinent ou peuvent freiner le passage au bio) – il peut aussi s’agir d’éléments structurels /de contexte
- Les autres aspects durables de l’agriculture suisse (en dehors du bio)
- Les principales différences entre bio « fédéral », bio suisse et bio européen
- Les marges commerciales
- Les importations de produits biologiques : via le bourgeon et hors bourgeon
- Les chiffres de le consommation bio en Suisse

 

 

flyer soirée 22 mars jdo.pdf